Les écharpes de portages sont fabriquées spécialement pour aider les mamans à garder leur bébé toujours avec elles. Cependant, certaines sont souvent perdues sur la forme et les méthodes. Voici quelques illustrations pour réaliser des nouages simples et polyvalents.

Quelles formes de nouages peut-on faire avec une écharpe de portage ?

Moins faciles que les porte-bébés mais plus pratique, les écharpes de portages disposent de plusieurs façons de nouages tels que : hamac, double hamac, kangourou,…

-Nouages en hamac

Les nouages des écharpes de portage porte-bébé dépendent en général de la longueur des tissus. Pour le  hamac, il faut un tissu de 2, 50 à 3, 50 m. Pour y parvenir, il suffit de nouer les pans autour de la taille. En réalité, il s’agit ici d’un nouage asymétrique. C’est-à-dire que seule une épaule porte le tissu. Puis, le hamac est fixé autour du corps par un nœud fixe (coulissant ou en anneaux). Afin de ne pas laisser une traine au sol, prévoir un tissu moins long est nécessaire. Enfin, il suffit de glisser le bébé selon la position que l’on souhaite : devant, vertical, sur le côté, …

-Nouages en Kangourou

Pour les nouages en kangourou, les tissus d’écharpe doivent avoir une longueur de 3 à 4 m, avec un gabarit plus large. Pour ce faire, il suffit de maintenir le tissu autour de la taille en faisant en sorte de donner une forme de poche pour poser le bébé.

-Nouages croisés ou double hamac

Pour réaliser un nouage avec un double hamac, il faut prévoir un tissu d’une longueur de 4 à 5 m. En positionnant les pans en croisés sur son dos, le bébé peut se mettre confortablement dans une poche+pans croisés. Si nécessaire, des variantes sont possibles selon le besoin de nouages recherché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *